Voyager avec mon chien : les conditions d’importation (Partie 2)

Voyager avec mon chien : les conditions d'importation (Partie 2)

 

Cet article est la seconde partie de mon début de voyage à l’étranger en avion. Je vous y explique quelles sont les démarches à faire concernant les conditions d’importation lorsque vous voyagez à l’étranger.

Comme vous l’avez peut-être vu lors de mon précédent article sur Voyager avec mon chien en avion : les conditions de transport , j’ai préparé depuis quelques semaines un voyage à Malte. Je vous ai déjà expliqué comment réserver ses billets d’avion. Mais peut-être le savez-vous : il existe aussi des conditions d’importation pour le transport des chiens à l’étranger, notamment des vaccins obligatoires, un passeport et une puce électronique. Je vais vous expliquer ce que j’ai fait comme démarches du début à la fin et vous y trouverez tous les conseils nécessaires pour bien vous y prendre si vous souhaitez voyager avec votre chien à l’étranger.

 

Se renseigner sur les conditions d’importation d’un chien sur internet : pourquoi éviter ?

 

j’ai passé plusieurs heures sur internet pour connaître les conditions d’importation des chiens à Malte. J’ai vu qu’il fallait que ma chienne soit vaccinée contre les maladies standards (celles pour lesquels vous faites un rappel en France chaque année) et contre la rage, pucée et qu’elle ait un passeport. Ce sont les bases pour tout voyage d’un chien à l’étranger, quelque soit le pays où vous souhaitez aller.

Mais j’ai également trouvé sur certains sites qu’il fallait la vermifuger contre les vers (echinococcus), qu’il fallait un permis d’importation et sur d’autres sites qu’il fallait un certificat de bonne santé en plus ou qu’il n’y avait pas besoin de permis d’importation. Bref, je ne savais pas trop ce qui était obligatoire.

J’ai demandé à ma vétérinaire. C’est d’ailleurs elle la première fois qui m’a parlé du permis d’importation. Elle m’a donnée une liste de tout ce qu’il y avait à faire avant de partir. Mais avec tous les doutes que j’ai eu sur internet, je lui ai demandé si elle était sûre qu’il ne manquait rien à sa liste. Et c’est à ce moment qu’elle m’a dit que normalement c’était bon, mais qu’elle n’en était pas sûre à 100%.

En réalité, c’est ce qu’elle m’a expliqué, les conditions d’importation changent parfois en quelques mois. Par exemple, s’il y a eu des cas de rage dans un pays, les conditions vont être plus restrictifs pour les chiens venant de ce pays. En fonction des événements, il peut donc arriver que les informations qu’on voit sur internet sur les conditions d’importation soient obsolètes. Ce serait bête de suivre les conseils sur internet et de se retrouver coincé à l’aéroport parce qu’il nous manque une condition obligatoire.

 

Que faire pour connaître les conditions d’importation d’un chien dans un pays ?

 

Vous allez me dire : oui mais comment faire pour connaître les vrais conditions d’importations mises à jour?

Et bien, il suffit tout simplement d’appeler l’ambassade du pays où vous souhaitez aller. En France, il existe une ambassade pour la majorité des pays. Ce sont eux les mieux placés pour connaitre les conditions actuelles d’importation.

Normalement, ils vous répondront la bonne réponse. Je dis bien normalement. Parce que j’ai appelé l’ambassade d’Italie et la personne m’a répondu que c’était les conditions standards comme tous les pays d’Europe, à savoir le passeport et la vaccin contre la rage. Non seulement, il oubliait de me parler de la puce, mais je lui ai dit également que je préférais me renseigner car Malte, par exemple, avait des conditions supplémentaires. Et là, il m’a annoncée que Malte ne faisait pas partie de l’Europe donc c’était différent. Vous pouvez imaginer mes doutes vis-à-vis de ce que me disait cette personne qui ne sait pas que Malte fait partie de l’Europe, surtout qu’elle travaillait à l’ambassade.

voyage chien

Je vous conseille donc de contacter deux fois l’ambassade pour être sûr. Bon après je vous avoue que je stressais pas mal pour ce premier voyage avec ma chienne donc je voulais être sûre à 300% que j’avais tout bien fait.

Finalement, j’ai compris que, pour importer ma chienne à Malte depuis la France, j’avais besoin de : la puce, les vaccins standards et le vaccin contre la rage à jour, le passeport, un permis d’importation, un traitement contre les vers et un certificat de bonne santé.

 

Comment procéder pour appliquer les conditions d’importation de votre chien ?

 

Alors peut-être que vous allez paniquer autant que moi si c’est la première fois que vous voyagez avec votre chien à l’étranger, surtout s’il y a de nombreuses choses à faire.

Le mieux est de s’y prendre le plus possible à l’avance. Sachez que le plus difficile et le plus long est la première fois que vous voyagez avec votre chien. Une fois que vous avez tout mis en place, il n’y aura plus grand chose à faire par la suite et vous connaitrez la procédure.

Si je vous conseille de vous y prendre le plus possible à l’avance, ce n’est pas pour rien. Tout d’abord, il y a des conditions qui mettent du temps à se mettre en place. Par exemple, si c’est la première fois que vous vaccinez votre chien contre la rage, sachez que vous devez le faire au moins 21 jours avant de partir. Selon le pays d’où vous venez, notamment ceux où la rage est présent, il faudra faire un prélèvement sur votre chien et il faut compter 3 mois pour être sûr d’aller au bon endroit pour le faire et le temps d’avoir les résultats. Ne comptez donc pas partir avec votre chien pendant 15 jours en Asie dans un mois. C’est impossible.

Si je vous dis de vous y prendre à l’avance, c’est également pour prévoir du temps au cas où il y aurait des problèmes. Je vous parle en connaissance de cause. Lorsque j’ai voulu faire le passeport et le vaccin contre la rage à ma chienne, la vétérinaire m’a annoncé qu’elle ne pouvait pas le faire car ma chienne n’avait toujours pas été enregistrée à mon nom. Je n’avais jamais reçu le certificat d’identification prévu après la vente du chien. J’ai donc contacté l’i-cad qui m’a demandé de refaire le dossier pour la demande du certificat avec la vendeuse. Il manquait à nouveau un papier, surprenant d’ailleurs car c’était la première fois qu’on demandait ce papier à l’éleveuse. Entre le temps où j’ai appelé l’i-cad la première fois et le temps de recevoir le document, il m’a fallu bien 1 mois. Sachant que je devais faire le vaccin contre la rage 21 jours avant de partir, je peux vous dire que j’ai bien fait de m’y prendre 3 mois avant pour préparer mon voyage avec ma chienne.

Sachez que le passeport et la puce, une fois faits, ne seront plus jamais à faire. De même pour les vaccins, si vous faites les rappels tous les ans, vous n’avez plus à vous en préoccuper, ni à penser aux 21 jours. De même, les permis d’importation comme à Malte ou le prélèvement des anti-corps du vaccin contre la rage sont à faire qu’une fois dans la vie de votre chien. Si vous comptez beaucoup voyager, n’hésitez pas à faire toutes les conditions qui revient fréquemment et qui durent à vie. Au moins, vous serez tranquille et vous n’aurez plus à vous préoccuper des délais.

 

N’oubliez pas les escales dans les conditions d’importation de votre chien !

 

Chose importante que je n’avais pas pris en compte et que j’ai découvert peu de temps avant mon départ. Si vous faites une escale lors de votre voyage en avion, vous devez appliquer également les conditions du pays où vous faites l’escale. Par exemple, si vous voulez aller, comme moi à Malte, et que vous passez par Rome, vous devez vérifier les conditions d’importation pour l’Italie.

Je vous conseille de vous renseigner avant de prendre votre avion. Car certaines escales seront impossibles avec votre chien ou trop contraignantes. Je pense par exemple aux escales en Chine ou dans d’autres pays où les chiens doivent être mis en quarantaine. Je ne saurais pas vous dire comment ça se passe, mais à mon avis vous ne pourrez pas faire l’escale. De même, s’il y a trop de contraintes, mieux vaut peut-être payer un peu plus cher mais passer par une escale dans un pays beaucoup moins contraignant. Ou alors mieux vaut parfois prendre un vol un peu plus cher mais direct. C’est un aspect à ne surtout pas négliger, et personne ne vous en parle.

J’espère que cet article vous a apporté de nombreux conseils pour voyager avec votre chien et vous a mis en confiance. N’hésitez pas à lire la suite des articles sur les voyages.

Vous pouvez également télécharger le guide gratuit pour mieux comprendre son chien et les 10 comportements des chiens mal interprétés par les humains. Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre email dans le formulaire à droite de cet article et je vous envoie le guide par email.

 

Laisser une réponse

CommentLuv badge